Octobre : Transmettre par l’exemple

Lorsque l’on pense à la transmission dans le domaine de l’éducation, il me semble important de commencer par le B, A, BA. Dès le plus jeune âge, l’enfant apprend… Tous les jours, à chaque instant il apprend de son environnement, de ce qu’il entend, de ce qu’il voit, de ce qu’il sent, de ce qu’il expérimente….C’est pourquoi, j’ai envie de vous encourager à ne cesser de leur dire sans cesse à bon escient les « mots magiques », comme on les nomme chez les tout petits : Bonjour, Bonsoir, S’il vous plaît , Merci sans oublier Pardon !…. Oui, tous les enfants petits ou grands apprennent par l’exemple. Voilà ce à quoi, je pense, nous pouvons tous facilement faire attention à les employer, ces mots bons et doux, ces mots qui embellissent nos vies. N’ayons pas peur d’en user… et restons prudents dans la transmission de nos comportements. Les enfants apprennent ce qu’ils vivent comme le décrit si bien en 1954 Dorothy Law Nolte, enseignante.

« Si un enfant vit avec la critique, il apprend à condamner.

Si un enfant vit avec l’hostilité, il apprend à se battre.

Si un enfant vit avec le ridicule, il apprend à être timide.

Si un enfant vit avec la peur, il apprend à être inquiet.

Si un enfant vit avec la honte, il apprend à se sentir coupable.

Si un enfant vit dans la tolérance, il apprend à être patient.

Si un enfant vit dans l’encouragement, il apprend à être confiant.

Si un enfant vit avec l’acceptation, il apprend à aimer.

Si un enfant vit avec la reconnaissance, il apprend qu’il est bon d’avoir un but

Si un enfant vit avec honnêteté, il apprend ce qu’est la vérité.

Si un enfant vit avec équité, il apprend la justice.

Si un enfant vit avec la sécurité, il apprend à avoir foi en lui-même et en ceux qui l’entourent.

Si un enfant vit avec l’amitié, il apprend que le monde est un endroit agréable où vivre pour aimer et être aimé. »

Et moi d’ajouter humblement que l’enfant priera s’il nous voit prier car c’est en priant que l’on apprend à prier, très simplement avec les mêmes mots bons et doux à transmettre dès le berceau. La foi est certes une grâce mais nos actes et nos paroles aident nos prochains, petits ou grands, à se construire et grandir heureux. Osons tous transmettre ce que nous avons en partie reçu et ce que nous pouvons demander au Seigneur de continuer à nous faire cadeau.

Marie..Métras
Chef d’Etablissement