800eme anniversaire de Saint-Dominique

Vous connaissez les dominicains par leur présence à Sainte Catherine. Vous connaissez les sœurs dominicaines car elles ont la tutelle de l’établissement.

Mais on peut se demander ce que ces frères et sœurs ont en commun et comme spécificité. Pour cela il faut remonter aux origines. Leur fondateur est, comme leur nom l’indique, saint Dominique. Un homme du Moyen-Age né en Espagne. Il traverse le Sud-Ouest de la France où il prend connaissance d’un courant spirituel pratiqué par ceux que l’on appelait les cathares. Bien que se réclamant de l’Evangile, leur conception de Dieu et de l’homme est un peu différente. Dominique prend à cœur de rétablir l’entière vérité de l’Evangile, sa grandeur et sa beauté. C’est aussi un homme rempli de compassion. Il passe des nuits en prière, suppliant le Christ de venir sauver ceux qui se tournent vers le mal. Homme de science il sait aussi vendre ses livres les plus précieux pour secourir les pauvres.

Que peut nous dire Saint Dominique sur l’éducation ? La foi dans l’Evangile ne s’impose pas, mais elle s’invite dans le cœur de celui qui veut bien la recevoir. Elle ne se démontre pas mais on peut montrer son aspect vraisemblable. Elle ne brusque pas l’intelligence, ne la violente pas, mais l’élève vers des réalités plus hautes. Ainsi, le message de Saint Dominique s’accorde tout à fait avec le rôle d’un éducateur. Le rôle d’un établissement scolaire catholique n’est pas de convertir ses élèves, mais d’ouvrir leur intelligence afin qu’ils accueillent ou non, et le plus librement possible, le message de l’Evangile, car la culture, la raison et la connaissance ne vont pas à l’encontre de la foi mais la permettent.

Et si Saint Dominique savait aussi annoncer la foi par son intelligence et sa parole, il savait aussi l’annoncer par l’exemple en se donnant sans réserve à ceux qui avaient besoin de lui. Nos élèves ont aussi besoin de savoir que ceux qui les enseignent sont donnés à eux.

Frère Patrick-Marie
Prieur de la Sainte Baume