Intervention de l’École de chiens guides d’aveugles à Sainte-Catherine

Jeudi 11 mars, Karine, éducatrice à l’École de chiens guides d’aveugles d’Aix-en-Provence est venue à Sainte-Catherine de Sienne afin de rencontrer les éco-délégués. Elle était accompagnée de Page, un labrador noir d’un an et demi, formé à l’École et presque prêt à être remis à une personne non-voyante.

La venue de Karine et de Page s’inscrit dans le cadre du défi « récolte de bouchons en plastique » proposé par les éco délégués à l’ensemble des élèves de l’établissement. Le but : récolter un maximum de bouchons afin de les remettre à une association qui pourra les trier et les vendre à une usine de recyclage. L’argent récolté est reversé à des associations engagées en faveur des handicapés, comme l’École de chiens guides d’Aix-en-Provence.

En arrivant dans le cloître de Sainte-Catherine où étaient réunis les éco-délégués, Karine, en éducatrice professionnelle pour chien, a appris quelques bons gestes de sécurité aux élèves, toujours utiles à connaître pour mieux appréhender nos amis à quatre pattes. Il s’agit par exemple de se mettre à genoux, à hauteur de l’animal, avant de le caresser, de lui tendre la main avant de le toucher, d’éviter de lui caresser directement le dessus de la tête…

Puis les élèves ont pu échanger avec Karine et poser toutes leurs questions sur l’association et le rôle des chiens guides. Ils ont ainsi appris que l’École, fondée en 2014, fonctionne avec des familles d’accueil qui ont pour mission de socialiser les chiots pendant leur première année d’existence. Lors de leur deuxième année, les chiens suivent une formation spécifique au guidage. S’ils sont jugés aptes, ils sont remis gratuitement à une personne déficiente visuelle. La plupart des chiens sont des labradors car ils peuvent se rendre partout, dans tous les contextes. Ce sont également des chiens de compagnie, puisqu’avant d’être un chien de travail, il a besoin d’affection, d’être nourri et de faire de l’exercice. Un chien labrador, destiné à devenir chien guide, coûte environ 1000 euros auprès d’un éleveur, et il faut compter environ 25 000 euros pour sa formation complète. Les dons sont donc importants pour soutenir les actions menées par l’École de chiens guides et pour qu’elle puisse continuer à remettre des animaux éduqués aux personnes qui en ont besoin. Depuis sa création, l’École a formé 32 chiens ! Les élèves ont également appris qu’un chien travaille dix ans environ puis est mis « à la retraite » : la personne peut alors le garder comme chien de compagnie ou il peut être adopté par une autre famille (il est proposé en priorité à la famille d’accueil qui en avait la garde lors des premières années).

Tout au long de cette rencontre, Antoine, un élève de terminale, a filmé et pris des photos, car Sainte-Catherine concourt cette année au prix national de l’action éco-délégué de l’année. Pour participer, les élèves engagés doivent en effet réaliser et envoyer une vidéo d’une minute présentant un de leur projet. La collecte de bouchons, à la croisée du recyclage des déchets et la solidarité en faveur des personnes handicapés, est l’action que les éco-délégués de Sainte-Catherine ont mis en avant pour ce concours.