Qu’attendons-nous de Sainte Catherine ?

La crise sanitaire a révélé sous un jour nouveau la société, ses forces et ses faiblesses, et la place singulière des établissements scolaires. La communauté éducative de Ste Catherine est toujours heureuse de pouvoir accueillir vos enfants dans un cadre épanouissant.

Tout être a besoin de sécurité et nous travaillons à offrir à chacun un lieu sûr. Cette nécessité est  l’affaire de tous. Chaque enfant doit pouvoir être lui-même et s’épanouir tel qu’il est.  « Deviens ce que tu es » peut-on lire à l’entrée de l’établissement.  Tous les élèves ont besoin de se respecter eux-mêmes, de respecter les autres et d’être respectés. Ils ont besoin d’être reconnus, de se réaliser, de se valoriser à travers les activités proposées par les enseignants  et développer ainsi l’estime d’eux-mêmes.  C’est pourquoi les adultes de l’établissement se montrent attentifs et bienveillants pour que chaque élève se découvre entouré et protégé afin de pouvoir s’ouvrir au savoir. Seule la sécurité affective permet aux élèves d’accéder aux apprentissages, aux besoins  d’apprendre, de parler, de communiquer, de découvrir le monde et de le comprendre.
L’agressivité traduit bien souvent une insécurité.

La socialisation est nécessaire au développement harmonieux des élèves dès la maternelle. Nous encourageons l’apprentissage de l’autonomie des enfants. A l’école primaire, les petites règles de vie inscrites sur le carnet de correspondance restent essentielles :

  1. Ne pas faire mal ni avec les mots ni avec les gestes
  2. Utiliser avec tous les formules de politesse (Bonjour, Bonsoir, Merci, S’il-vous-plait, Pardon)
  3. L’école est le lieu de l’apprentissage du savoir
  4. Le calme et la sécurité sont l’affaire de tous et toutes
  5. Tous devons respecter le matériel et maintenir une école propre.

Comme le règlement intérieur du collège et lycée, les articles décrivent l’équivalent de la  loi : on peut tout penser et tout dire (dans le respect de l’autre) mais on ne peut pas tout faire parce qu’il y a des limites et des interdits. On doit respecter les biens des autres et de la communauté, on ne peut ni les endommager ni les dérober.
A Ste Catherine, les adultes éduquent et enseignent  pour que les élèves grandissent en humanité et sachent  respecter les règles qui apprennent aux individus à vivre ensemble. Dans la mesure où une loi est juste, elle nous protège tous et les enfants doivent acquérir le sens du respect de la loi. Quand les lois sont transgressées, l’éducateur, comme  le parent,  doit donner la possibilité de réparer, c’est-à-dire de retrouver la communauté dont l’élève lui-même s’était exclu en transgressant la loi. 
Tout élève est une personne en construction et il a besoin des adultes pour se construire. 

Le caractère propre de Ste Catherine propose, à tous les élèves qu’elle accueille, de « vivre en frères ». Là encore, ces apprentissages se font dès les plus petites classes. Tous les moments de vie commune sont des occasions de faire l’expérience de la fraternité, non seulement dans la classe, dans l’école et à la maison mais aussi au-delà, dans notre pays, dans la communauté européenne ouverte à tous les hommes, nos frères. Les éducateurs et les enseignants de Ste Catherine ont le souci permanent de faire réussir chaque enfant. Ils ont la volonté que leurs élèves soient heureux. Mais le bonheur n’est pas acquis ; il demande un cheminement.

C’est la proposition de Ste Catherine pour les enfants qu’elle accompagne. Dieu les aime tels qu’ils sont et il les veut tous heureux. Chaque jour, nous proposons la construction du royaume de Dieu, ici et maintenant, par la justice, la paix et la joie pour chacun.

Tous saints : c’est ce que nous rappelle la Toussaint que nous allons fêter prochainement.
Un programme plein d’espérance.

Marie Métras