Laudato Sii, mi Signore !

Nous souhaitons tous sauvegarder « la maison commune » et construire un monde meilleur dans l’esprit de Laudato Si, encyclique du pape François (2015). Le confinement ne nous a pas permis de mener l’an dernier les actions éducatives que nous avions prévues. Nous poursuivons cette année le thème de l’environnement. Les enfants sont y sensibles. Ils apprennent vite à respecter la vie. Il nous faut partir d’où nous sommes, éduquer au beau et inclure ce qui nous entoure.
Notre idée est de former des personnes libres, responsables…pour servir la communauté.
Envisager des activités au développement durable peut sembler inadapté ou trop ambitieux avec des jeunes et pourtant, les programmes officiels les mettent en exergue. Déjà tous petits, ils savent contempler et s’émerveiller.
Ainsi il parait fondamental d’éduquer chacun par l’environnement, de favoriser le développement harmonieux de tout être au contact de la nature… Pas besoin d’aller très loin, apprenons à se respecter pour pouvoir ensuite respecter la création et les autres.
Le cadre de vie est important et la qualité des relations humaines sera essentielle. Tout comme l’émerveillement et le respect des créatures, l’écoute, le dialogue constructif et une compréhension mutuelle participent de cette éducation : ils demeurent nos principes pédagogiques.
Cette année nous allons poursuivre et approfondir la règle des quatre R :

  • Réduire
  • Réutiliser
  • Réparer
  • Recycler

Notre enjeu est d’engager vers la responsabilité et l’éducation citoyenne tous les enfants et les familles. Une telle sensibilisation ne peut s’envisager que sur du long terme pour mieux comprendre et connaître l’intérêt et l’importance des gestes, des choix et des contraintes.
Que notre année scolaire soit un lieu de découvertes, d’apprentissages du respect de la nature et de ses merveilles, du respect des autres différents pour vivre des relations fraternelles dans et hors notre établissement Ste Catherine, à l’écoute de François : Loué sois-tu, mon Seigneur !


Marie Métras